Bureau personnel de Sornay

Survolez l'image pour voir les détailsCliquer ici pour agrandir l'imageCliquer sur l'image pour l'agrandir

Designer

André SORNAY (1902 - 2000)

Description

Bureau personnel en acajou clouté, acajou massif et fer laitonné présenté à l’Exposition international des Arts et Techniques dans la Vie moderne à Paris en 1937. Il est composé d’un bureau à système comprenant trois plateaux ronds articulés, de deux bridges, d’une bibliothèque en trois éléments, de boiseries, d’un cache radiateur et d’un plafonnier.

Hauteur : 2,75 m
Largeur : 2,43 m
Profondeur : 2,40 m et 1,44 m

Circa 1936

Réf. « signé sornay. » p.353

L’emploi d’empilements de rondelles de contreplaqué les unes sur les autres est la manifestation la plus éclatante de ce désir de valoriser l’essence même du matériau. Le bloc ainsi obtenu est alors tourné, donnant naissance à un cylindre. Les plis constitutifs du contreplaqué sont ainsi donnés à voir en tant qu’élément décoratif. Paul Dupré-Lafon emploiera cette même technique, choisissant pour sa part des rondelles de cuir, découpées à l’emporte-pièce et assemblées, de façon à créer des fûts de lampes. Plus tard, vers 1970, Frank O’Ghery utilisera, lui aussi, ce principe d’empilement pour créer une lampe à poser dont le fût cylindrique est constitué de la superposition de feuilles de carton alvéolé.